Durant la nuit du nouvel an, à la Noël, durant les match de foot, le 21 juillet,… nombre de particuliers utilisent des feux d’artifice, qu’il s’agisse de feux de bengale, de fusées, de pétards ou autres compositions pyrotechniques produisant des effets lumineux, fumigènes ou sonores. Ce n’est cependant pas sans risques! Outre des accidents comme des brûlures graves, la mort de quantité d’animaux sauvages et domestiques est à déplorer chaque année.

Si l’utilisation de pétards est interdite sur la voie publique, leur vente est belle et bien autorisée. Les utilisateurs quant à eux ne respectent jamais ou presque cette interdiction, faisant exploser leurs pétards dans les parcs, dans les rues, à proximité des habitations ou sur les parkings.

Les feux d’artifice quant à eux peuvent être détenus par n’importe quel adulte mais ne peuvent être utilisés sans autorisation exceptionnelle de la commune et ce même depuis un jardin privé. Comme pour les pétards, cette règle n’est jamais respectée ou presque et la police ne se déplace jamais pour ce genre de souci un soir de nouvel an! De nombreuses personnes retrouvent pourtant des feux d’artifice sous leurs fenêtres et tant pis si un animal en souffre ou en meurt.


Les animaux sauvages sont en première ligne. A l’extérieur et avec une ouïe bien supérieure à la nôtre, ils sont souvent très stressés . Aveuglés par la panique, les animaux s’encourent ou s’envolent sans réfléchir, et un accident n’est jamais loin. Les collisions avec des lignes à haute tension, par exemple, sont plus fréquentes les nuits du Nouvel An. Les arrêts cardiaques sont aussi très nombreux.

Pour tous les propriétaires de chiens, chats, oiseaux, chevaux et autres animaux de compagnie ou de ferme, pour tous les animaux sauvages terrorisés, nous demandons l’interdiction des pétards et feux d’artifice de plus de 60db.

Des alternatives silencieuses et respectueuses existent! Utilisons-les!

Pour l'interdiction de vente de petards et de feux d'artifice de plus de 60db en Belgique

Durant la nuit du nouvel an, à la Noël, durant les match de foot, le 21 juillet,... nombre de particuliers utilisent des feux d'artifice, qu'il s'agisse de feux de bengale, de fusées, de pétards ou autres compositions pyrotechniques produisant des effets lumineux, fumigènes ou sonores. Ce n'est cependant pas sans risques! Outre des accidents comme des brûlures graves, la mort de quantité d'animaux sauvages et domestique est à déplorer chaque année.

Si l'utilisation de pétards est interdite sur la voie publique, leur vente est belle et bien autorisée. Les utilisateurs quant à eux ne respectent jamais ou presque cette interdiction, faisant exploser leurs pétards dans les parcs, dans les rues, à proximité des habitations ou sur les parkings.

Les feux d'artifice quant à eux peuvent être détenus par n'importe quel adulte mais ne peuvent être utilisés sans autorisation exceptionnelle de la commune et ce même depuis un jardin privé. Comme pour les pétards, cette règle n'est jamais respectée ou presque et la police ne se déplace jamais pour ce genre de souci un soir de nouvel an! De nombreuses personnes retrouvent pourtant des feux d'artifice sous leurs fenêtres et tant pis si un animal en souffre ou en meurt.
Les animaux sauvages sont en première ligne. A l'extérieur et avec une ouïe bien supérieure à la nôtre, ils sont souvent très stressés . Aveuglés par la panique, les animaux s’encourent ou s’envolent sans réfléchir, et un accident n’est jamais loin. Les collisions avec des lignes à haute tension, par exemple, sont plus fréquentes les nuits du Nouvel An. Les arrêts cardiaques sont aussi très nombreux.

Pour tous les propriétaires de chiens, chats, oiseaux, chevaux et autres animaux de compagnie ou de ferme, pour tous les animaux sauvages terrorisés, nous demandons l'interdiction des pétards et feux d'artifice de plus de 60db

%%votre signature%%

50 signatures

Aidez nous à récolter plus de voix! Partagez cette pétition avec vos amis:

   

 

Dernières Signatures
 

50